Passer une nuit dans la villa, c'est voyager dans un lieu qui a une âme...

Les chambres de notre hôtel sont réparties dans deux bâtiments, la Villa et le Pavillon, reliés par une verrière.
Les 12 chambres de la Villa présentent chacune un charme et une architecture particuliers, alliant confort moderne et ambiance cosy et feutrée.
Une grande majorité d’entre elles vous offrent la vue sur les Pyrénées, vous faisant ainsi bénéficier d’un spectacle changeant au gré des heures et des saisons.

Le Pavillon abrite 18 chambres de standing. D’un confort identique aux chambres de l’ancien bâtiment, avec une décoration de style anglais, plus contemporain, elles offrent une vue sur le parc arboré et la Villa.

Deux piscines, un Spa, un centre de Fitness complètent l’offre détente sur place.
Non loin de là, les amateurs de golf et d’équitation ont de quoi assouvir leur passion.

Services et équipements

why choose us

Top Reasons to Stay

La villa navarre Historique La villa actuelle est construite entre 1865 et 1870 par l’architecte parisien Auguste Guillemin. Après sa disparition, en 1877, son épouse fait agrandir la villa par l’architecte palois Lucien Cottet. le propriétaire Stéphane Carella Ancien joueur de rugby, passé par les terrains de Pau, Morlaàs, Oloron et Bizanos, Stéphane Carella a réussi à tisser au fil des ans un véritable réseau d’entreprises. Villa Navarre Historique La Villa Navarre L’hôtel est vendu en 2011, à l’écrivain Frédéric Beigbeder, au rugbyman Stéphane Carella ainsi qu’au basketteur Boris Diaw.

 

 

La villa

Historique

La villa actuelle est construite entre 1865 et 1870 par l’architecte parisien Auguste Guillemin. Après sa disparition, en 1877, son épouse fait agrandir la villa par l’architecte palois Lucien Cottet.

Au début du xxe siècle, en 1905, les héritiers Guillemin vendent la villa à M. Honoré, puis celle-ci est vendue à Mme Ridgway en 1926, qui y fait construire une chapelle et l’occupe jusqu’en 1930. Cette même année, elle est à nouveau vendue au député et homme d’affaires, Henri Lillaz. La villa est acquise en 1939, peu de temps avant le début de la Seconde Guerre mondiale, par le couple Charles et Grace Beigbeder.

En 2002, Jean-Michel Beigbeder, leur fils, se sépare de la villa en faveur de Patrick De Stampa, qui y fait procéder à une vaste campagne de travaux, en vue de la transformer en hôtel.

L’hôtel est vendu en 2011, à l’écrivain Frédéric Beigbeder, au rugbyman Stéphane Carella ainsi qu’au basketteur Boris Diaw.

Le gestionnaire

Stéphane Carella

Ancien joueur de rugby, passé par les terrains de Pau, Morlaàs, Oloron et Bizanos, Stéphane Carella a réussi à tisser au fil des ans un véritable réseau d’entreprises.

Le défi de Stéphane Carella, depuis sa prise de possession des murs, est de démocratiser cet établissement de rêve et d’en faire un lieu emblématique de Pau.